Daybreak Express (1953), premier film du grand documentariste D.A. Pennebaker, sous forme de collage abstrait, tout en ombres et lumières new-yorkaises,  avec le magnifique Daybreak Express (1933) de Duke Ellington pour moteur