Alice au pays des merveilles et Peter Pan était cette année le thème du concours d'illustration du salon du livre de jeunesse de Montreuil, Figures futur, après le Petit chaperon rouge, en 2004.  Peu d'éblouissement lors de la  visite de l'exposition des illustrations sélectionnées,  très marquées par une volonté de déstructurer l'image, mais quelques bonnes surprises tout de même.

Un constat s'impose rapidement : Alice a suscité beaucoup plus d'engouement que Peter Pan. Il est vrai que l'oeuvre de Lewis Carroll  est à l'origine plus graphique que celle de Barrie, pour la simple raison que son auteur l'a pensée en images et qu'il l'a illustrée de sa main. Ce n'est que sous la pression de son éditeur qu'il dut renoncer à publier le texte avec ses propres illustrations et c'est en étroite collaboration avec lui que Tenniel élabora ses dessins. De surcroît, son patrimoine iconographique est plus large et mieux connu. Dès le départ, Tenniel a fixé les représentations, qui ont ensuite donné lieu à mille et une variations. Le dessin animé de Disney (qui racheta les droits des dessins de Tenniel)  a  lui-même été le résultat d'une dizaine d'années d'études préparatoires, dont les très intéressants dessins de David Hall.

Peter Pan a d'abord connu le succès en tant que pièce de théâtre, et ce sont les machineries à effets de spéciaux  et le choix de l'actrice  qui ont alors surtout retenu l'attention de Barrie. Il  n'a pas été lié dès son origine à une illustration canonique et l'excellente anthologie de  Cooper Edens   montre la grande labilité  de ses représentations (en particulier de son costume, censé être fait de "feuilles sèches jointe avec la sève suintant des arbres"). Il est flagrant que les dessinatrices insistent sur le monde domestique de Peter Pan (la couture de Wendy, la petite cabane que les garçons lui construisent, la maison sous les arbres ) tandis que les dessinateurs masculins se tournent vers l'action (scènes de bataille, duel, bateau pirate). Deux mondes que Disney, qui excelle dans le syncrétisme, a bien réussi à harmoniser. Du reste, peu d'entre eux ont rendu la cruauté de personnage "innocent et sans coeur", capable de tuer les garçons perdus dont il s'entoure régulièrement dès qu'ils grandissent et de les affamer pendant des semaines par des simulacres de repas.  Seule Susanne Janssen peut-être a saisi son inquiétante étrangeté.

Mais la plus belle image de Peter Pan est, pour moi, le rideau de scène créé en 1906 pour une nouvelle série de représentations de la pièce au Duke of York Theatre de Londres. Un abécédaire géant brodé par Wendy Moira Angela Darling à l'âge de neuf ans où sont reproduits les personnages de son aventure.  La couture est au coeur du livre, dont la matière est le temps.  Si Peter Pan demande à Wendy de l'accompagner à Neverland (qu'on traduit en français par Pays de Nulle part, alors qu'il s'agit plutôt du Pays de Nul Temps), c'est pour qu'elle raconte des histoires et raccommode les vêtements.  Dans le présent éternel qui règne sur l'île, elle introduit le temps, par le fil de ses récits et de son aiguille. Cela peut paraître un détail, mais ni Peter Pan ni les garçons perdus n'ont de poches à leurs habits : ils ne peuvent rien conserver, rien stocker. Ils n'ont ni passé, ni avenir et croient seulement se souvenir. Peter Pan est d'ailleurs proche d'un vieillard alzheimerien : il oublie aussi vite qu'il a agi.  Quand il revient voir Wendy devenue mère, il ne se souvient ni de Crochet, ni de Clochette  : il ne fait pas la différence entre l'année écoulée et la journée de la vieille. Broder, coudre n'est autre chose que raconter. L' abécédaire est d'ailleurs dédié à Robert Louis Stevenson, Hans Christian Andersen, Lewis Carroll et Charles Lamb.   Wendy est aussi Barrie.

Alice_aurelia_nemes_2

Alice par Aurelia Nemes, lauréate de Figures futur

Alice_lucie_laroche

Alice par Lucie Laroche, lauréate de Figures Futur

Peter_Pan_simon_fustedebona

Peter Pan par Simon Fustedebona, lauréat de Figures futur

alice_christopher_makris

Alice par Christopher Makris, participant non primé

lewiss_carroll_alice

Manuscrit d'Alice au pays des merveilles illustré par l'auteur.

peter_pan_wendy_mabel_lucy_atwell

Peter Pan illustré par Mabel Lucy Attwell, vers 1930

alice_woodward

La petite maison de Wendy par Alice Woodward

peter_and_wendy_couverture

ralph_cleaver

Capitaine Crochet, obsédé de savoir-vivre et de  l'esprit des public schools
par Ralph Cleaver

susanne_janssen

Le Peter Pan de Susanne Janssen

sampler_wendy


Rideau de scène du Duke of York Theatre, 1906
"Quand le premier bébé a ri pour la première fois, 
les éclats de ce rire ont volé dans tous les sens et c'est ainsi que sont apparues les fées"