jacoblanceberger
voiliersamaritainecorne
sacrificeabflechejonas







" It was a very low fire indeed; nothing on such a bitter  night.  He was obliged to sit close to it, and brood over it,    before he could extract the least sensation of warmth from such a handful of fuel. The fireplace was an old one, built by some Dutch merchant long ago, and paved all round with quaint Dutch tiles, designed to illustrate the Scriptures. There were Cains and Abels, Pharaoh's daughters, Queens of Sheba, Angelic messengers descending through the air on clouds like feather-beds, Abrahams, Belshazzars, Apostles putting off to sea in butter-boats, hundreds of figures to attract his thoughts; and yet that face of Marley, seven years dead, came like the ancient Prophet's rod, and swallowed up the whole. If each smooth tile had been a blank at first, with power to shape some picture on its surface from the disjointed fragments of his thoughts, there would have been a copy of old Marley's head on every one."

Dickens. A Christmas Carol. Ch. 1

"C'était en vérité un très petit feu : autant dire rien par un soir aussi glacial. Il fut obligé de s'en rapprocher, de le couver, avant de parvenir à extraire la moindre sensation de chaleur de cette poignée de combustible. La cheminée était très ancienne, elle avait été construite autrefois par un marchand hollandais, et son pourtour était garni de vieilles céramiques hollandaises représentant des scènes de l'Ecriture. Il y avait là des Caïn et des Abel, des filles de Pharaon, des reines de Saba, des messagers angéliques descendant du ciel sur des nuages pareils à des édredons, des Abraham, des Balthazar, des apôtres qui faisaient prendre le large à des petites saucières, des centaines de personnages capables de retenir ses pensées ; et cependant, le visage de Marley, mort depuis sept ans, s'interposa et comme la baguette du Prophète antique engloutit tous les autres. Si tous ces carreaux lisses avaient été vidés d'images et doués du pouvoir d'en faire surgir une, en utilisant les fragments disjoints de la pensée de Scrooge, il y aurait eu un portrait du vieux Marley sur chacun des carreaux de céramique".

(trad. M. Sibon)