mrs_stanhope_det



"D'une partie de ses mêmes cheveux j'ai fait une espèce de poudre les coupant avec des fins ciseaux en morceaux très menus. J'ai fait que le confiturier juif les empâte en ma présence dans du sucre avec des essences d'ambre, d'angélique, de vanille, d'alkermes et de styrax. Je ne suis parti que lorsqu'il fut en état de me livrer les dragées composées de ces ingrédients. J'en ai fait faire aussi d'égales en forme et en substance excepté qu'il n'y avait pas de cheveux. J'ai mis celles qui avaient des cheveux dans une belle boîte de cristal de roche et les autres dans une d'écaille blonde.

[...]

Je ne les croyais certainement pas un philtre amoureux, ni ne croyais que des cheveux puissent les rendre plus exquises mais l'amour me les faisait chérir. Je jouissais pensant que je mangeais quelque chose, qui était elle."





Mme F. (1745) dans Histoire de ma vie

Il est possible de se délicater de morceaux choisis grâce au choix établi par Jean-Michel Gardair en folio  gallimard

avant de se livrer à une orgie des volumes entiers des mémoires du chevalier de Seingalt



Un détail du portrait de Mrs Stanhope par Reynolds