samedi 1 mai 2010

Eruptions

Si Marie Delafon a une prédilection pour les volcans, ce n'est pas pour faire plaisir à Eyjafjöll mais parce qu'elle aime dessiner ce qui jaillit, coule et s'échappe  -   la lave,  les larmes, le sang  - ,  ce qui pousse et croît - les cheveux, les végétaux -, non  pour saisir un mouvement mais plutôt pour créer des états intermédiaires,  des entrecroisements de situations, des circulations nouvelles entre les êtres et les choses comme autant d'expériences autour de réalités en germe. ... [Lire la suite]
Posté par florizelle à 00:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,