lundi 19 mars 2007

Pulp reality

 Thomas Allen découpe les couvertures de livres à trois sous des années cinquante et soixante (pulp fiction books ou vintage paperbacks ) pour en faire sortir les personnages et les mettre en scène en pleine action. Il les photographie ensuite en créant de subtils des effets de perspective et c'est un monde de "réalités alternatives" qui s'offre alors au regard. Question subsidiaire : pourquoi la tranche des premiers livres de poche était-elle colorée ? Via xenmate redivivus
Posté par florizelle à 00:02 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,