jeudi 14 mars 2013

Fils de laine et dents de lait

          A l'entrée du  musée berbère à la somptueuse muséographie logé dans l'enceinte du Jardin Majorelle, oeuvre de la fondation Bergé-Saint-Laurent, est distribué un petit livret où l'on peut lire à propos des tapis : "Tissés par les femmes depuis l'ère paléolithique, les tapis berbères déclinent un vocabulaire de signes et de techniques propres à chaque région. Langage symbolique, prophylactique, voire ésotérique, dont la signification s'est perdue au fil des siècles, mais dont la... [Lire la suite]
Posté par florizelle à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mercredi 13 mars 2013

Le travail du bleu

                    En 1937, six ans après avoir fait construire par l'architecte Sinoir une villa cubiste blanche dans une palmeraie à la périphérie de Marrakech,  le peintre Jacques Majorelle décide de la peindre un bleu, un bleu de sa composition, dont il recouvre d'abord les murs de son atelier puis tous les murs des bâtiments de sa propriété. Un bleu outremer clair et intense qui porte désormais son nom : le bleu Majorelle. Cette invention, inspirée dit-on... [Lire la suite]
Posté par florizelle à 00:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 11 mars 2013

La sensation de l'ocre

                                De l'orangé au rosé :  la sensation d'être enveloppé par l'ocre dans les rues et les cours de Marrakech.              
Posté par florizelle à 00:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,