lundi 15 septembre 2008

Une robe de bal

"Dans les dernières semaines de juin 1863, tous les journaux de Londres publiaient un article avec ce titre à sensation : « Death from simple overwork » (mort par simple excès de travail). Il s'agissait de la mort de la modiste Mary Anne Walkley, âgée de vingt ans, employée dans un très respectable atelier qu'exploitait une dame portant le doux nom d'Elise, fournisseuse de la Cour. C'était la vieille histoire si souvent racontée. Il était bien vrai que les jeunes ouvrières ne travaillaient... [Lire la suite]