lundi 20 février 2012

In the Cage

                  Je dois dire que lorsque j'ai découvert cette couverture du roman d'Henry James parmi les toujours étonnantes Couleurs de Yama Bato avec la mention "Duckworth, London, 1898", j'ai pouffé intérieurement comme une pimbêche en me disant qu'il s'agissait  d'une erreur et que cette reliure datait certainement des années cinquante. Mais non, mais non, il s'agit bien de l'édition originale anglaise, publiée un mois avant l'édition américaine à seulement 1500... [Lire la suite]
Posté par florizelle à 00:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 16 octobre 2009

Bly

"Il y avait de nombreux coins au détour desquels je m'attendais à tomber sur Quint, et de nombreuses situations qui auraient été sinistrement propices à l'apparition de Miss Jessel. L'été s'était éloigné, l'été s'en était allé, l'automne était tombé sur Bly et avait à demi soufflé notre lumière. L'endroit, avec son ciel gris et ses guirlandes flétries, ses espaces dénudés et ses feuilles mortes épaisses ressemblait à un théâtre après la représentation, tout jonché de programmes froissés". Henry James. Le tour... [Lire la suite]
Posté par florizelle à 00:02 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 9 juillet 2009

Bribes

Pina Bausch, enfant, cachée sous les tables du café de ses parents afin de capter des bribes des conversations des  adultes."Il y avait tant de gens et il se passait tant de choses étranges" °°°°°°°°°°°°°°°°° "Elle avait vite compris que dans sa situation - celle d'une jeune femme en cage pour la vie derrière la grille d'un guichet comme un cobaye ou une pie - elle connaîtrait beaucoup de gens sans être connue d'eux. Il suffisait qu'entrât à la poste quelqu'un qu'elle "connaissait du... [Lire la suite]
Posté par florizelle à 00:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 26 novembre 2008

La noyée de la lagune

"Ayant déjà rempli vingt-sept malles et caisses avec les possessions de Fenimore*, elles ne tenaient pas vraiment à rapporter ses vêtements en Amérique, mais les brûler risquait de mettre le feu aux vieilles cheminées de la Semitecolo, les jeter au dépotoir serait dégradant et les donner engendrerait le risque de croiser un jour un double ou un fantôme de Fenimore au bord de quelque canal ou sur un pont. Alors, pourquoi ne pas les abandonner dans les eaux de cette lagune qu'elle aimait tant et qui lui... [Lire la suite]
Posté par florizelle à 00:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,