dimanche 21 mars 2010

Déjeuner cannibale

Nathalie Lété expose jusqu'au 17 avril à la ravissante Galerie Salon les céramiques qu'elle a créées pour son coffret du Petit chaperon rouge. Entrailles, organes dépecés et ossements jouent des différentes variantes du conte : le loup écorché des Grimm mais aussi la chair de la grand-mère offerte par le loup boucher à la dégustation de la petite fille dans la version orale nivernaise. ........oOOOOOOo..........       "C'était un femme qui avait fait du pain. Elle dit à sa fille :  ... [Lire la suite]

samedi 24 octobre 2009

Le saut du loup

"Le loup se mit à courir de toute sa force par le chemin qui était le plus court, et la petite fille s’en alla par le chemin le plus long, s’amusant à cueillir des noisettes, à courir après des papillons, et à faire des bouquets des petites fleurs qu’elle rencontrait.Le loup ne fut pas longtemps à arriver à la maison de la Mère-grand. " Une photo de Jose Luis Rodriguez, Wildlife Photographer of the Year, 2009
Posté par florizelle à 00:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 16 mai 2007

Tire la chevillette et la bobinette cherra

Quelle merveille d'inventivité que cette illustration où l'on voit la maison de la grand-mère en coupe, envahie par une végétation qui descend raréfiée jusqu'aux profondeurs des tombeaux ! On la doit au graveur Louis Marvy pour le recueil Les contes du temps passé  publié en 1843 par le grand éditeur romantique Léon Curmer. De la mise en page à la typographie des titres, des illustrations aux culs-de-lampe, tout y est d'une rare beauté.
Posté par florizelle à 18:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 16 mai 2007

Capuchon rouge

Au XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle, dans certaines contrées de la campagne anglaise - en particulier le Cheshire - le port  d'amples manteaux vermillon  était courant. Madame du Bocage, visitant les cottages de l'Oxfordshire, vers 1750, note que "les gens de cette condition ont des maisons bien meublées, sont bien habillés et mangent bien ; les plus pauvres des filles de la campagne boivent du thé, portent des justaucorps en chintz, des chapeaux de paille sur la tête et des manteaux rouges sur les... [Lire la suite]