mardi 1 mai 2007

Pou-de-soie

Dans The Tailor of Gloucester (1903), Beatrix Potter atteint peut-être  l'un des sommets de son art. C'est du reste son favori parmi la série de ses petits livres. Les gilets sont inspirés des modèles conservés au Victoria and Albert Museum,  où elle a passé des journées à les étudier (merci à Laura d'avoir attiré mon attention sur ce point). In the time of swords and periwigs and full-skirted coats with flowered lappets --when gentlemen wore ruffles, and gold-laced waistcoats of paduasoy and taffeta-- there... [Lire la suite]

mardi 6 février 2007

Compagnons muets

Du XVIe siècle au début du XIXe siècle,  la plupart des demeures bourgeoises et aristocratiques d'Angleterre et de certains autres pays européens étaient peuplées de personnages grandeur nature peints sur bois, communément appelés Dummy boards.   Il composait une maisonnée parallèle dont on ne saisit pas encore très bien les raisons d'être, même si certains ont avancé l'hypothèse peu plausible que pour ce qui est des enfants, il pourrait s'agir de memento mori dédiés aux petits morts de la famille. Les autres. ... [Lire la suite]
Posté par florizelle à 20:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 6 janvier 2007

L'appel d'Anna Maria Garthwaite

Musardant à la librairie du Victoria and Albert Museum, je tombais sur la carte postale d'un très beau papier découpé dont je fis bien vite  l'acquisition. Quelques heures plus tard, au crépuscule,  dans Spitalfields, j'essayais vainement de me hausser pour tenter de voir l'intérieur d'une petite maison à l'angle de Wilkes Street et de Princelet Street : les volets intérieurs venaient de se fermer et je ne pus rien apercevoir. Avant de continuer ma promenade, je levais tout de même  distraitement les... [Lire la suite]
mardi 12 décembre 2006

Les habits neufs de Mr and Mrs Andrews

D'après le portrait de Mr and Mrs Andrews par Gainsborough, 1998National Gallery, Ottawa Yinka Shonibare   né à Londres en 1962, élevé au Nigéria, sélectionné pour le Turner Prize 2004, a construit la majeure partie de son oeuvre autour de l'utilisation des tissus. Il retaille dans des wax africains robes victoriennes, costumes du XVIIIe siècle, portés ou non par des personnages de tableaux célèbres, au service de scénographies virtuoses pour mannequins sans tête. Mais il ne s'agit pas d'une... [Lire la suite]
Posté par florizelle à 17:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 27 novembre 2006

Oeil en miniature

En mars 1784, peu après sa première rencontre  à l'opéra avec une jeune veuve, Mrs Maria Fitzherbert, le Prince de Galles, âgé de vingt et un ans, déclara vouloir l'épouser. Malheureusement pour lui le Royal Marriage Act stipulait qu'avant l'âge de vingt-cinq ans, il ne pouvait se marier sans le consentement paternel.  La probabilité de voir George III accepter une telle alliance avec une veuve catholique étant nulle, il se poignarda pour forcer Maria à se marier avec lui.  Dans un premier temps,... [Lire la suite]
dimanche 19 novembre 2006

Les filles de Gainsborough

Gainsborough  aimait à peindre ses deux filles, Mary (1750-1826) et Margaret (1752-1820),  qu'il surnommait affectueusement Le Capitaine et Molly.  Cet extraordinaire  double portrait, où elles ont à peu près dix ans et six ans, a la particularité d'être discontinu, comme on le voit sur la ligne médiane verticale. Il fut en fait divisé en deux  par le peintre John Jackson qui en hérita :  une partie échut à l'acteur William Macready, l'autre à John Foster, ami et biographe de Dickens. Foster fit... [Lire la suite]
Posté par florizelle à 08:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 27 octobre 2006

1 petit porte-feuille, 2 mitaines de coton, 1 clé

"Anne Julienne 20 ansFille orphelineouvrière d'un tailleurrue de la CoutellerieCasaquin rougevieux jupon, 2 autres juponstablier de toilebas de cotonpoches de toile2 mouchoirs1 petit porte-feuille de cuir rougealmanach - papiers - mémoiresbonnet piqué2 paires de mitaine de coton 1 clé1 étui de bois avec un coeurbague de pierre fausses vertes " C'est ainsi que sont décrites les possessions de l'une des victimes mortes écrasées dans la foule qui s'était rassemblée  le 30 mai 1770 pour le... [Lire la suite]