jeudi 1 novembre 2007

Deuil victorien

Victoria and Albert Museum Bodleian Library Highgate Cemetery/John Gay Ornements de deuil en cheveux. Pour les bijoux de deuil et l'art du deuil en général, voir le très beau site Art of Mourning(Merci à Lizzie Ridout de me l'avoir indiqué)
Posté par florizelle à 00:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 1 octobre 2007

11 Henrietta Street

A partir d'une extraodinaire et banale coupure de presse du XIXe siècle, la jeune photographe Delphine Balley a édifié un univers victorien oppressant où vingt mises en scène suffisent à jeter le spectateur dans mille et une conjectures : la tresse délie bien vite les écheveaux de sens de son imagination, qui deviendrait presque aussi fertile que celle d'un Wilkie Collins. Rendez-vous sur les  pentes de la Croix-Rousse pour vous exposer  à l'intense miroitement du récit qui émane de ses clichés. Vous pourrez... [Lire la suite]
vendredi 25 mai 2007

Scarabées et colibris

Les motifs verts iridescents de ce sac anglais du XIXe siècle ne sont autres que des incrustations d'ailes de scarabée, une technique d'origine indienne qui se répandit en Europe vers les années 1840-1850. Des métrages entiers de mousseline de Madras aux reflets d'émeraude étaient alors importés pour en faire des robes, des châles et divers accessoires. Mais ce fut davantage une tocade qu'une tendance profonde. En revanche, vers les années 1860, apparut une véritable fièvre ornithologique et entomologique dans la... [Lire la suite]
mercredi 16 mai 2007

Capuchon rouge

Au XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle, dans certaines contrées de la campagne anglaise - en particulier le Cheshire - le port  d'amples manteaux vermillon  était courant. Madame du Bocage, visitant les cottages de l'Oxfordshire, vers 1750, note que "les gens de cette condition ont des maisons bien meublées, sont bien habillés et mangent bien ; les plus pauvres des filles de la campagne boivent du thé, portent des justaucorps en chintz, des chapeaux de paille sur la tête et des manteaux rouges sur les... [Lire la suite]
lundi 12 mars 2007

Ouvrages de dames

Pour prendre la mesure de la répulsion que suscitaient les ouvrages de dames chez Charles Kingsley (voir infra),  une plongée dans  The Lady's Album of Fancy Work for 1850 s'impose. Crochet, tricot, galon, broderies, rubans sont convoqués pour créer d'innombrables fanfreluches, aussi diverses qu'inutiles : couvre tabouret de musique, cols festonnés, dessous de flacons à liqueur, tabliers, porte-montre, mitaines, couvertures d'albums, "baboches", ornements pour chandeliers, napperons, étoles, essuie-plume,... [Lire la suite]
lundi 12 mars 2007

Pteridomania

"Fern Hunting" . Illustrated London News . Juilet 1871. "Your daughters, perhaps, have been seized with the prevailing 'Pteridomania', and are collecting and buying ferns, with Ward's cases wherein to keep them (for which you have to pay), and wrangling over unpronounceable names of species (which seem different in each new Fern-book that they buy), till the Pteridomania seems to be somewhat of a bore: and yet you cannot deny that they find enjoyment in it, and are more active, more cheerful, more self-forgetful over... [Lire la suite]

lundi 5 février 2007

On Domestic Considered as One of the Fine Arts

Lizzie Ridout, jeune artiste anglaise aux multiples talents,  achève son année passée à la British Library en tant que Pearson Creative  Research Fellow. D'une inépuisable curiosité, elle a débusqué les textes les plus précieux et les plus bizarres sur les objets et les rituels du monde domestique qu'elle a mis en scène tout au long de 2006 dans un magnifique scrapbook  Art Sparklets.  En voici quelques extraits  (cliquez pour agrandir) : Detail taken from my sketchbook   of... [Lire la suite]
mercredi 24 janvier 2007

Papiers néo-gothiques

Signalons dans le numéro de février 2007 de World of Interiors cinq superbes constructions néo-gothiques, faites de papiers peints. stylisme : Jessica Hayns ; photo : Bill Batten
Posté par florizelle à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 3 janvier 2007

Précieux acrostiches

Le XIXe siècle, très inventif en matière de joaillerie, a vu naître la mode des bijoux acrostiches où l'initiale de chaque pierre est utilisée pour former une devise sentimentale  ("Amour" comme Améthyste, Morganite, Opale de feu, Uvite et Rhodolite), le prénom de l'être aimé ou celui d'un enfant.  Certains sont très simples à décrypter comme "regard" "dearest", "love" ou "adore" (les plus courants ) mais d'autres apparaissent comme indéchiffrables et demeurent des ... [Lire la suite]
Posté par florizelle à 00:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 27 novembre 2006

Oeil en miniature

En mars 1784, peu après sa première rencontre  à l'opéra avec une jeune veuve, Mrs Maria Fitzherbert, le Prince de Galles, âgé de vingt et un ans, déclara vouloir l'épouser. Malheureusement pour lui le Royal Marriage Act stipulait qu'avant l'âge de vingt-cinq ans, il ne pouvait se marier sans le consentement paternel.  La probabilité de voir George III accepter une telle alliance avec une veuve catholique étant nulle, il se poignarda pour forcer Maria à se marier avec lui.  Dans un premier temps,... [Lire la suite]