jeudi 14 juin 2007

Sang jaune, sang bleu, sang ocre

"Tout étant singulier et inattendu chez l'homme de génie qui nous occupe, on remarque aussitôt qui si Vermeer nous fait songer au sang, il n'emploie cependant que rarement les couleurs rouges. Mais le sang est évoqué ici non par sa nuance mais par sa substance. Cela sera, si l'on veut, puisqu'il s'agit d'un nécromant, un sang jaune, un sang bleu, un sang ocre. Cette pesanteur, cette épaisseur, cette lenteur de la matière, dans les tableaux de Vermeer, cette dramatique compacité, cette cruelle profondeur du ton (même quand ce ton... [Lire la suite]
Posté par florizelle à 00:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,