lundi 11 février 2013

La place du désordre

                  Au XIXe siècle, un genre mineur prend son essor : l'aquarelle d'intérieur,  portraits de pièces que princes, aristocrates et bourgeois aimaient à commander en guise de memento vivi. Tout y est consigné dans le moindre détail, avec des perspectives plus ou moins adroites selon la renommée du peintre. Quelques personnages y apparaissent parfois mais la plupart du temps, c'est le vide qui semble être le sujet principal, un vide glaçant. On rêve d'y... [Lire la suite]

jeudi 25 octobre 2012

La plume de Miss Satin

            Ceux qui ont vu l'exposition L'impressionnisme et la mode à Orsay en savent déjà les évidents défauts : conception platissime de la peinture considérée comme simple illustration (il y a même une robe sortie du tableau, littéralement), effets de mise en scène grotesques dus à Robert Carsen (chants d'oiseaux et pelouse synthétique pour la section "Mode de plein air" ; alignement de chaises de défilés au nom des femmes de peintres célèbres). Philippe Dagen dit cela très bien ici.... [Lire la suite]
mardi 6 mars 2012

Inventaires ouvriers

        A l'exposition Le Peuple de Paris, au musée Carnavalet, une vitrine était dédiée à cette fascinante entreprise que sont les monographies de Frédéric Le Play consacrées aux ouvriers européens, au milieu du XIXe siècle. Considéré comme un pionnier de la sociologie de terrain, cet ingénieur des mines entreprit, avec des dizaines de collaborateurs, de mener des enquêtes extrêmement minutieuses et fouillées au sein des foyers ouvriers de toute l'Europe : mineur du Hartz, pécheur-côtier du Marken, coutelier... [Lire la suite]
jeudi 2 février 2012

Palimpsestes urbains

                      David Rumsey, fameux et généreux collectionneur américain de cartes anciennes, met à disposition du public sur son site un fabuleux outil pour qui aime à se promener en imagination dans les villes. Il permet de surimposer des cartes anciennes aux cartes contemporaines fournies par Google Maps en faisant affleurer le maillage et le bâti actuels par un jeu de transparences (réglette graduée en haut à droite) . Imaginer les cheminements dans... [Lire la suite]
jeudi 8 décembre 2011

Un catalogue de jouets

                      En recherchant des catalogues d'étrennes de la fin du XIXe siècle, je tombe sur cette merveille  dont je ne sais presque rien : la notice indique seulement qu'il s'agit d'un catalogue de jouets de 1882, français si l'on en juge par les inscriptions. Le dessin naïf, ces perspectives maladroites, loin des chromos sagement alignées avec description et prix imprimés, laissent rêveur : ce cahier ne serait-il pas plutôt l'oeuvre d'un... [Lire la suite]
Posté par florizelle à 00:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 29 octobre 2011

Le schall à la fenêtre

            A la Maison de Balzac, la charmante exposition Elle coud, elle court, la grisette, met en mouvement la figure protéiforme de la grisette à travers gravures, vêtements, accessoires, albums d'échantillons, chansons et textes littéraires. Modistes, lingères, mercières, doreuses, brodeuses, bordeuses de souliers, fleuristes, culottières, les grisettes tirent leur nom de l'étoffe grise dont elle faisaient leurs vêtements mais la littérature, la presse, les gravures qui peu à peu en... [Lire la suite]


samedi 21 février 2009

Immeuble parisien : profondeur

"Ma femme ne m'attend pas. Va-t-elle être contente ? " Mises en scène parues dans le numéro de décembre 1830 et janvier 1831 de l'hebdmodaire satirique La Caricature de Charles Philipon, plus connu pour les caricatures de Louis-Philippe en forme de poire par Daumier. Cinquième étage : ménage parisien (illustration de Menut) Division des arts graphiques de l'université de Princeton
Posté par florizelle à 00:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 26 juin 2007

Empreintes

  Victor Hugo commença de faire des empreintes de dentelles en 1855 et poursuivit son expérimentation jusqu'à l'été 1856, à Hauteville House, à Guernesey. Il semble  qu'il ait utilisé un même fragment  prélevé sur le voile de mariée de Léopoldine, morte tragiquement en 1843.  "Empreintes de doigts, frottage, silhouettes, « fumage », « gribouillage », test de Rorschach avant la lettre, taches d'encre retravaillées, retouchées,... [Lire la suite]
mardi 19 juin 2007

Calendrier magique

Calendrier magique pour l'année 1896 écrit  par Austin de Croze (plus connu pour son œuvre gastronomique) et illustré par Manuel Orazi, grand affichiste. Un chef d'œuvre de l'occultisme tiré au nombre hautement symbolique de 777 exemplaires, dont les vénéneuses mises en page forcent l'admiration.   Vous trouverez  bien d'autres enivrantes potions chez  Musecrack
mercredi 23 mai 2007

Ponceau

"Ponceau" fait partie de ces mots que l'on croit connaître et qu'on ne prend jamais la peine de chercher dans le dictionnaire. J'aurais juré qu'il désignait une couleur entre le taupe et le vieux rose. Il n'en est rien. Je vous laisse lire ce texte et deviner à quelle nuance il correspond.   "La moitié du boudoir où se trouvait Henri décrivait une ligne circulaire mollement gracieuse, qui s'opposait à l'autre partie parfaitement carrée, au milieu de laquelle brillait une ... [Lire la suite]
Posté par florizelle à 00:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,


  1  2    Fin »