vendredi 28 octobre 2011

Retour sur les trois femmes au visage caché

              De cette photo des femmes au visage caché,  un fidèle et cher lecteur  me  dit qu'elle ne peut être qu'une composition symbolique.  En l'examinant de plus près, je vois en effet  comme un fil qui court du tambour de la brodeuse de gauche  à la main de la femme debout à droite et l'évidence apparaît : ne s'agirait-il pas d'une allégorie des Trois Parques ? Nul doute que la composition est impregnée par la thématique du deuil et de la... [Lire la suite]

lundi 24 octobre 2011

Cachées

                Si l'on comprend les motifs qui poussaient une Sissi âgée, dévorée par le narcissisme, à cacher son visage - les photographes étaient condamnés à  des retouches à l'envers  ajoutant des rides à ses portraits pour les actualiser -, les raisons pour lesquelles ces trois femmes se voilent la face sur cette photo posée demeurent éminemment mystérieuses.                 Sissi via les passionnantes  Strange... [Lire la suite]
Posté par florizelle à 00:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 2 octobre 2011

Figues

             Every fruit has its secret            
Posté par florizelle à 00:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 14 septembre 2011

Les surprises d'Arthénice

        Au sein de l'hôtel de Rambouillet, rue Saint-Thomas-du-Louvre, un espace détaché du réel,  un monde enchanté. Quand partout ailleurs les murs sont sombres et sourds, d'un rouge brunâtre, "tanné", une chambre tapissée de brocart d'or mêlé d'argent, des fauteuils de velours bleu, un baldaquin d'organdi, des vases de cristal, des paravents, des pétales de fleurs, de larges fenêtres ouvrant sur un jardin donnant l'illusion de la campagne. La chambre bleue où Mme de Rambouillet, ou Arthénice... [Lire la suite]
Posté par florizelle à 00:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 4 septembre 2011

The Clock : le présent continu

              Ce que vous verrez aujourd'hui, dimanche 4 septembre, entre 15h14 et 15h20  si vous vous rendez au Centre Pompidou pour contempler le vertigineux montage de Christian Marclay, The Clock : " œuvre vidéo d'une durée de 24 heures, spectaculaire, hypnotique, une horloge, un mécanisme cinématographique réglé avec précision pour indiquer l'heure en temps réel, synchronisé sur le fuseau horaire correspondant au lieu d'exposition. Grâce à la technique du fragment qui lui est... [Lire la suite]
Posté par florizelle à 00:02 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 4 juillet 2011

La clef dans la main

        Une photo du tournage  des Enchaînés prise par le grand photojournaliste Robert Capa : le gros plan sur le poing d'Ingrid Bergman-Alicia Huberman  enserrant la clef de la cave dérobée à son mari, fin du vertigineux travelling partant d'une vue en contre-plongée de la salle de réception.           Photos issues du fascinant tumblr Old Hollywood et des archives Magnum              
Posté par florizelle à 00:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 3 mars 2011

La technique du papillon mort

      Il est une partie de l'espionnage qui s'apparente à l'un des beaux-arts :  la "déception". Elle consiste à faire croire à l'ennemi à une autre réalité ou à masquer le réel. Il peut s'agir de camouflage à grande échelle,  telles les opérations menées par le Magic Gang de l'illusioniste Jasper Maskelyne pour berner Rommel sur la localisation des forces alliées en Afrique du Nord : transformations de simples camions en tanks et vice-versa, fabrication d'équipements factices en tous genres. Il peut... [Lire la suite]
lundi 28 février 2011

Cinéma Cinémas

                  Une séquence ici, avec Modiano ; plusieurs extraits là    
Posté par florizelle à 00:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 19 février 2011

"Florid"

Evelyn Waugh avait toujours eu la faiblesse de croire que le vieux gardien du vestiaire du Ritz savait qui il était  jusqu'au jour où, en l'absence de ce dernier,  il prit lui-même son chapeau et découvrit à l'intérieur un petit papier avec le mot : "Rougeaud". Vitrine d'un chapelier, Londres, 1935 par Bill Brandt
mardi 15 février 2011

Intérieurs-Extérieurs

Parmi les dessins de Pierre Le-Tan exposés à l'occasion de Intérieurs-Extérieurs à la galerie Nicolas Schwed , trois ont été inspirés de photos d'Ivan Terestchenko ici mises en regard. Un fascinant jeu de correspondances entre prémonition et souvenir, comme une incursion dans l'espace du rêve et le travail de la mémoire.
Posté par florizelle à 00:02 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,