letter_maker




oyster_bar





amusement




baker___cofectioner



theatrical_properties



paxton



undertaker



Ces gravures d'Eric Ravilious sont issues de High Street, édité pour Country Life Books en 1938 ( Ancient Industries nous  en avait régalés tout l'été) . Elles entrent en résonance avec une terrible histoire,  The Last Shop, circulant dans les milieux évangélistes de l'Angleterre victorienne, destinée à l'édification des petites filles que je viens de lire dans l'ouvrage de Deborah Cohen, Household Gods, The British and their Possessions :  Rosy, fille d'une riche dame, se conduit si bien qu'un jour sa mère la récompense en l'emmenant faire des courses. Cette dernière pose cependant une condition : sa fille devra acheter une chose dans chacun des magasins. Le petite fille choisit des sucettes chez le confiseur, une paire de pantoufles rouges chez le tailleur, un bloc de papier chez le papetier et se dit prête à retourner à la maison pour profiter de ses achats. Pas encore, réplique sa mère. "Je crains, mon enfant, que tu n'aies oublié une boutique ". Et la mère conduit la petite Rosy chez l'entrepreneur de pompes funèbres pour  lui faire prendre ses mesures pour un cercueil.