cabot_road

westhill_road2

westhill_school_num




Il faut quitter la rue principale de C., village du  comté de Washington dans le Vermont, passer un petit pont,  dépasser un groupe d'hommes tatoués au regard hagard, s'engager sur la route poudroyante de la colline bordée de maisons de bois délabrées. Le sommet atteint, juste après la boîte aux lettres en forme de vache de Rose et Walt, éleveurs de dindes, la route redescend en pente douce vers un bois : un tout petit bâtiment blanc jouxte un invraisemblable amoncellement de ferrailles et de vieux meubles dont s'échappe une voix tonitruante accompagnant des chansons country, c'est la Westhill School, école du quatrième des quinze districts de la commune utilisée de 1853 à 1917. 

On aperçoit par la fenêtre ce qu'elle a pu être. Les instituteurs et les institutrices - payées deux fois moins que leurs collègues masculins - étaient logés chez l'habitant et ne restaient jamais guère qu'une année. Les élèves apportaient le bois pour chauffer l'unique salle de classe. Les garçons - Ezra, Asaph, Eliphalet, Nathaniel, Benjamin, Samuel, Caleb, etc - venaient l'hiver ; les filles - Zeba, Esther, Sarah, Martha, Ruth, Leora, Hannah, etc - l'été.


westhill_sch_entr_e

table_ecole

table__cole2







Autre projet d'érudits locaux soutenu par la Vermont Historical Society, le Vermont's Painted Theater Curtains,

qui encourage la restauration des curieux  rideaux peints des salles de fête  de village

Albany_curtain_vermont_hist_soc