annefernely_rijksmuseum_red







Accoustrements de senteur ou petites pièces d'orfèvrerie portées  au bout d'une chaîne, en pendentif ou à la ceinture, afin de recevoir dans leur grille ouvragée des parfums solides (musc, ambre gris, cannelle), à l'instar des pomanders offerts en présents du nouvel an  à Elizabeth.  La personne était ainsi enveloppée de volutes odorantes dès qu'elle se mouvait, créant un rempart invisible entre elle et les maladies. 






Détail du portrait d'Anne Fernely par Anthonis Mor van Dashorst (Rijksmuseum)