lydia_ombrelle

 


lydia_life


lydia_chapeau



Ces pages sont issues de l'album confectionné dans les années vingt par Lydia Blanchard, jeune fille de la bonne société de Natchitoches, en Louisiane. Il fait partie de la collection de scrapbooks amassée par  Jenny Helfand de brocantes en ventes sur Ebay. Fascinée par ce matériau humain en constante évolution, l'auteur, designer et historienne, a  cherché  à tracer la genèse de cette obsession américaine, aujourd'hui démultipliée par l'industrie des loisirs créatifs. Son livre, Scrapbooks, An American History résonne d'une lancinante question : qu'est-ce que qui pousse les gens à raconter leur vie en images ? Une enquête captivante sur l'évolution de la culture visuelle  américaine.


D'autres informations sur le  très beau site de la maison d'édition qu'elle a cofondée avec son mari,   Winterhouse,  ainsi que sur le blog qui accompagne son ouvrage, The Daily Scrapbook

 

 


 Son ouvrage figure dans la sélection de fin d'année du New York Times
malicieusement  intitulée  "Gifts Worth Buying a Coffee Table For"
(coffee-table books étant l'équivalent de nos"beaux-livres")

via  Poppytalk