memlingthyssen


La force de l'art est si grande que de nombreux tapis orientaux portent le nom des maîtres flamands ou italiens qui les ont fait figurer dans leurs tableaux. Au XIXe siècle, les marchands ont en effet repris les classifications établies par les historiens de l'art allemands. Un "memling" désigne des güls à contours crochus, un "crivelli" des étoiles à seize pointes, un "bellini" un tapis de prière à motif de serrure,  un "lotto" un tapis à effet de grille sur fond rouge, un "holbein", un tapis à motifs carrés incluant des octogones, un "tintoret" des doubles niches. Aussi, par un bel effet d'emboîtement, un Vermeer peut-il contenir un "holbein".




giovannibelliniviennacrop





Un "memling" et un "bellini",
respectivement empruntés à la collection Thyssen-Bornemysza et au Kunsthistorisches Museum