lundi 4 février 2008

( )

Juste pour les parenthèses mystérieuses du Sonnet 126 dans l'édition de 1609, dite Q, des Sonnets de Shakespeare. Des vers  retirés par l' éditeur pour protéger l'identité du jeune homme, un impératif de mise en page, le dessin stylisé d'un sablier, les lèvres d'un sexe de femme (!), un symbole d'absence, de vide, la marque du silence ? Les spécialistes des études shakespeariennes s'interrogent encore sur le sens des notorious brackets. O bel adolescent qui maîtrises le tempsSon miroir où tout change,... [Lire la suite]
Posté par florizelle à 00:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,