mardi 11 décembre 2007

Greetings

L'une des ravissantes cartes de  Julianna Swaney- Oh my CavalierLes forêts de cartes de voeux qui recouvrent les cheminées anglaises à l'approche de Noël m'ont toujours fascinée. D'abord parce qu'elles forment un patchwork de clichés. Ensuite, parce qu'elles sont parmi les rares manifestations visuelles de l'étendue du réseau social d'un individu.  Mais j'imagine qu'elles ont tendance à se clairsemer à l'âge électronique. Combien de temps durera encore cette invention victorienne ?
Posté par florizelle à 00:02 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,