mardi 3 avril 2007

Paris la nuit

"Au coin des rues, des prostituées guettaient ; elles ne sortaient pas une pointe de sein, ne montraient pas un jarretière fleurie, ne s'asseyaient pas sur les genoux des hommes , comme le font les Françaises dans les journaux satiriques de l'étranger ; elles ne provoquaient que par leur immobilité ou leur mutisme, ne vous flattaient en passant que des cils, et leurs lèvres l'une à l'autre collées ne laissaient passer aucun baiser. Les agents en bourgeois se croisaient et leurs promenades désinvoltes répondaient à des itinéraires... [Lire la suite]
Posté par florizelle à 10:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 3 avril 2007

Les douze heures noires

Descente de police par Henri-Joseph Van Blarenberghe (1750-1826) Le linge sèche aux fenêtres, dans l'obscurité presque totale. Le peintre a chassé de sa scène l'éclairage public pour concentrer le scintillement des chandelles domestiques et le halo des torches sur les infortunés, brutalement arrêtés. Ceux qui regardent sont sans doute ceux-là mêmes qui les ont dénoncés, quelques instants auparavant. Couvre-feu, martélement militaire du pavé , "Qui vive ? ", guet statique de la sentinelle, patrouille hésitante,... [Lire la suite]
Posté par florizelle à 10:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 3 avril 2007

Boulevard d'Enfer

"Montriveau avait une conférence avec quelques amis, il les pressa de finir, mais sa pendule retardait, et il ne sortit pour aller à l'hôtel de Langeais qu'au moment où la duchesse, emportée par une rage froide, fuyait à pied dans les rues de Paris. Elle pleura quand elle atteignit le boulevard d'Enfer. Là, pour la dernière fois, elle regarda Paris fumeux, bruyant, couvert de la rouge atmosphère produite par ses lumières ; puis elle monta dans une voiture de place, et sortit de cette ville pour n'y jamais rentrer. Quand... [Lire la suite]
Posté par florizelle à 00:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,