georgia_boyd_russel_2

Georgia Boyd Russell, jeune artiste écossaise,  entre dans la chair des livres avec son scalpel pour les disséquer comme elle le ferait d'un cerveau si elle était chirurgienne.  Le résultat est étonnant : des écorchés de papier parcourus de fragments de mots, dont on ne saisit le sens que fugacement.  Chez elle, rue Myrrha, vous pouvez voir un petit film où elle opère.  Si la vue du sang vous effraie, rendez-vous 3 rue de l'Université, à Paris,  à la galerie Stéphane Olivier, propriétaire de La Petite Maison à Saint-Ouen.



georgia_boyd_russel__m_moire


georgia_boyd_russel___rouge2




images via Papertoys.ru